Accueil
Journal de la chaloupe armée
Brick Le CYGNE
LA RENOMMEE
Outillage
Sites Amis
Fabrication des caronades
vidéos marines

 

  • XXI - Les courbâtons

                    Les courbâtons sont les pièces horizontales, placées sur la serre-bauquière qui couvrent un banc sur deux.

                Il s’agit de pièces de bois dont le bord extérieur se profile sur les alonges et le bordage, la partie inférieure est entaillée à mi-bois pour encastrer le banc, lui-même encastré à mi-bois dans la serre bauquière. De ce fait, le banc sera entièrement prit de tous côtés par la serre bauquière et le courbaton.

                Pour la confection de cette pièce, j’ai pris une baguette de poirier de la bonne épaisseur et un peu plus large. Pour cette opération on découpe dans la baguette la longueur voulue en laissant 3 ou 4 mm de plus de chaque côté, on ajustera après. Je commence par faire la partie inférieure, concave, qui recevra le banc.

                 Pour cette entaille, il y a deux méthodes,

                                  - à la lime et au cutter, comme précédemment pour la serre-bauquière, pour ceux qui n’ont pas de machine, cela ne pose pas de problème


                                 - à la scie circulaire pour ceux qui en possèdent une. Il suffit de ne faire ressortir la lame de la scie que de la hauteur de l’encoche. Quelques essais permettent d’être très juste.

                             166 – découpe pour le passage du banc

                Une fois l’encoche faite, on place le courbâton en construction sur le banc correspondant, et on fait coulisser la pièce vers les alonges et le bordage, il ne reste plus qu’à marquer le passage des alonges. A la lime on dégage le passage de chaque alonge, puis on adapte le profil extérieur à celui du bordage. Il ne reste plus qu’à mettre le courbâton au profil et dimensions intérieures, tant en largeur qu’en  profondeur.

                                           167 – ajustage extérieur d’un courbâton

                Les deux courbâtons avant nécessitent de prendre une baguette un peu plus large du fait de la courbure du bordage à cet endroit. Ils encastrent plusieurs bancs.

                                        168 – confection du courbâton avant tribord

                Les courbâtons reçoivent  une moulure ¼ de rond sur la partie intérieure, on utilise le même tarabiscot que pour les bancs. Ne pas moulurer les deux courbâtons arrières, on verra plus tard.  

                    Les courbâtons avant ne doivent surtout pas être trop minces en largeur, n'oubliez pas qu'il faudra leur faire une découpe pour le passage des supports de pierriers, trop minces, ils seraient coupés en deux. En fait, respectez le plan à la lettre. 

                                                                        Attention :        

                 Les deux courbâtons arrière ne sont pas moulurés sur leurs parties arrières car ils jouxtent les bancs et dessus de caissons à cet endroit.

                 A ce stade on ne colle rien! Il faut faire les épontilles.

                En outre les courbâtons avant devront être entaillés plus tard pour le passage des supports des pierriers, que je n'ai toujours pas fait !

                   Haut de page                    Sommaire du Journal                      Accueil  .

                                                       Chapitre suivant


 

XXI - Les courbâtons 1ère partie
© 2018