Accueil
Journal de la chaloupe armée
Brick Le CYGNE
LA RENOMMEE
Outillage
Sites Amis
Fabrication des caronades
vidéos marines

La Renommée

 

INTRODUCTION

                       

Les débuts

 

                   Lorsque l’on veut faire de l’arsenal, il est bon de commencer par un modèle simple comme la chaloupe armée pour toutes sortes de raisons.

 

-         Avant d’aborder un modèle qui vous tiendra plusieurs années, être sûr de sa passion.

 

-         Le temps passé sur un modèle débutant rend le modéliste plus humble, du moins plus réaliste dans le choix de son futur modèle.

 

-         Cela laisse le temps de se constituer une bonne documentation qui n’est pas forcément bon marchée. Les livres du 74 canons de Jean Boudriot me semblent indispensables. Au moins le tome I dans un premier temps qu’il faudra étudier sérieusement.

 

-         Se référer très souvent au site de Gérard Delacroix et plus particulièrement au forum sur la construction du gros ventre qui est une mine de renseignements.

 

-         Il va vous falloir tester la compréhension familiale. En effet, ce genre de passion prend du temps, mais surtout, aucune illusion, c’est de la sciure et du copeau dans des proportions qu’une épouse je dirais classique ne pourrait tolérer très souvent. Il faut donc un local adapté. Pour ma part j’ai 2 très petites pièces que j’ai négociées dans la cave et que j’ai mis en dépression par des extracteurs, maintenant ainsi les poussières dans mes locaux. Lorsque je dis petites pièces, c’est petit : la principale fait 2m x 1,80m avec une petite fenêtre et l’autre un placard de 2m x 1,30m sans fenêtre. La maquette qui elle ne fait pas de poussière pour l’instant, jusqu’au ponçage de la coque est sur une étagère dans un coin de la pièce commune de la cave.

 

L’outillage

 

                   Dès que l’on veut faire de l’arsenal plus important, il faut un peu plus d’outillage. Bien sûr certains continuent avec la scie bokefils et le ponçage à l’huile de coude, respect pour Pierre qui se reconnaîtra. Pour ma part,  étant passionné depuis quelques années, je me suis outillé au fur et à mesure, utilisant Noël, fêtes des pères, autres fêtes et quelques caprices sous le regard amusé et bienveillant de mon épouse. C’est ainsi, outre le matériel décrit dans la construction de la chaloupe, il me semble indispensable d’avoir :

 

o       Une bonne scie sauteuse

o       Une ponceuse à bande pour les plats et les extérieurs

o       Une ponceuse à cylindre pour l’intérieur des pièces courbes, de ma fabrication (voir la description dans la rubique "Outillage")

o       Une bonne perceuse à colonne ou mieux une fraiseuse

o       Une scie circulaire diamètre 85 mm

o       Une petite machine à corder

     

En outre, je me sers :

 

o       Un tour pour les canons et certaines autres pièces

o       Une grosse scie circulaire diamètre 25cm pour débiter à la demande les plateaux de poirier que j’ai stocké depuis quelques années.

o       Une raboteuse pour amener les planchettes à la bonne épaisseur

o       Une boite à lumière de ma fabrication dont je donne la description et l’usage sous la rubrique « outillage »

o       Une petite machine pour mettre les baguettes à la bonne dimension de ma fabrication à partir des plans de M. Pélouin son auteur. (voir photo dans rubrique "Outillage") 

 

                  Pour plus de renseignements notamment sur les outils « fait maison » voir la rubrique « OUTILAGE »

 

Le choix du modèle

 

                   Il faut faire le choix de la monographie. J’ai déjà en construction le Cygne, un brick entièrement bordé, qui est au stade de l’accastillage. Si j’avais suivi un coup de cœur j’aurais sans hésitation choisi le Bonhomme Richard ou le fleuron, mais j‘ai rapidement réalisé que ces modèles étaient encore trop important pour moi. Mon choix a été fait, il y a plusieurs années sur la Renommée. La monographie de la Belle n’existait pas. En outre pour que le modèle soit intéressant il faut le faire au 36ème, et je veux faire du 48ème. J’ai regardé la Salamandre qui est loin d’être simple, j’ai regardé le gros ventre au moment de sa parution, puis mon choix est revenu sur la Renommée

 

                   Comme le Cygne est un modèle avec un pont unique, j’ai préféré prendre un modèle avec gaillard avant et arrière, les dimensions au 48ème me conviennent. Le prochain, dans une dizaine d’année !!!!!!!!!!!, sera à deux ponts.

 

                   La présentation de la Renommée sera coque bordée ou semi-bordé à bâbord et ouverte à tribord. Le modèle, en principe ne sera pas maté. En effet dans ce cas, la taille  devient trop importante. Cependant, comme je veux garder cette option jusqu’au bout il me faudra garnir à tribord tout ce qui sert aux manœuvres, notamment les portes haubans et leurs cadènes. 

 

Matériaux

 

                   Pas d’originalité dans les matériaux, poirier, buis, ébène, laiton. Contrairement à la chaloupe, ce dernier sera noirci.

 

Le journal

 

                   Il est évident que celui de la Renommée ne sera pas aussi détaillé que celui de la chaloupe. Je détaillerai certains points en survolerai d’autres suivant mon humeur. Certaines techniques ou utilisations faisant double emploi avec l’onglet outillage, le lecteur sera invité à s’y reporter.

 

 

                    15 couples en place  - 1

 

                    15 couples en place  - 2

 

                Pour la suite, allez au sommaire de La Renommée.

 

 

                 

 

 

            HAUT DE PAGE                               SOMMAIRE DE                                ACCUEIL

                                                                  LA RENOMMEE 

                                                                                         

           

R1 - Introduction
© 2018