Accueil
Journal de la chaloupe armée
Brick Le CYGNE
LA RENOMMEE
Outillage
Sites Amis
Fabrication des caronades
vidéos marines

 

MACHINE  A  FOURRER

 

 

            Je réalise l'accastillage du Cygne. J'ai besoin de fabriquer des poulies dont l'estrope est fourrée.

 

            Sur la chaloupe armée, j'avais réalisé quelques estropes à la main, voir au chapitre 33 les photos 563 à 572.

                               http://hlt34.free.fr/journal/xxxiii___finitions_diverses_et_greement_du_canon_1054.htm

 

            Bon, c'était au 36ème, alors que le Cygne est au 48ème, et il y en avait peu.

 

            Et puis, pour les haubans qui seront entièrement fourrés, au 48ème, cela fait tout de même un cordage fourré d'environ 60 cm.

 

            Il me faut donc fabriquer une machine pas trop grande, mais capable de réaliser des cordages fourrés de grandes longueurs. Elle sera manuelle pour débuter.

 

            De plus, ayant de nombreuses poulies à fourrer, je ne vais pas faire des petits bouts de cordage, mais plutôt de grands morceaux que je découperai suivant les nécessités.

 

            Je me suis largement inspiré de la machine d'Alain Fosse que je remercie :

 

                    http://5500.forumactif.org/t2634-machine-a-fourrer-les-cordages#79399

 

            J'ai commandé chez Conrad :

 

                        - 4 pignons Modelcraft de 40 dents - diamètre 40 mm

                        - 4 roulements à billes - diamètre intérieur 6 mm

                        - 8 bagues de serrage - diamètre intérieur 6 mm

                        - 3 profilés laiton - de diamètre 6 mm de 500 mm de longueur.

            J'ai récupéré :

                        - Une roue de mécano de diamètre 60 mm pour la manivelle.

                                                         Photo - 1

 

            Les barres de laiton sont pleines. Celles qui recevront le fil, seront percés à 3,5 mm et taraudées pour certaines à 4 mm. Sans une machine de tournage prévoir des tubes creux.

 

            Voici la machine terminée :

 

 

                                                                    Photo - 2

 

            Elle a une largeur de 350 mm, une profondeur de 160 mm et une hauteur de 200 mm.

 

            La distance entre "pointe" est de 265 mm.

 

 

                                                                Photo - 3

 

 

 

            Les roulements à billes sont insérés en force dans le bois. La barre du haut est mobile et sert a faire tourner pareillement les 2 pignons de faces. Ainsi, le câble tourne entre les 2 pointes et  ne peut pas se tordre ou se déformer.

 

 

            La barre en bas au fond reçois la bobine

 

 

                                                                       Photo - 4

 

            La distance entre pointes n'étant que de 260 mm, sur le pignon gauche, à l'extérieur de la machine j'ai placé une bobine pouvant recevoir la partie déjà fourrée.

 

            L'axe de ce pignon est percé à 3,5 mm. Il suffit de fourrer toute la longueur, on arrête. On déplace le cordage à fourrer vers la gauche, on enroule le surplus dans la bobine, et on recommence à fourrer. Ainsi de suite jusqu'à fourrer toute la longueur. Ma première tentative fait 100 cm, mais on peut bien sûr faire beaucoup plus.

 

            Certaines machines à fourrer on des chariots. J'envisageait d'en faire un, mais finalement en tournant de la main droite et maintenant la tension du cordage de la main gauche c'est parfait. D'autant que la tension n'est pas la même, proche des "pointes" ou au milieu des 2" pointes". A la main on peut donc varier cette tension.

 

            Je me sert de la barre du bas en face de moi pour poser les doigts :

 

 

                                                                       Photo - 5

 

            On pousse la bobine de fils comme on veux

 

            Mes axes sont percés à 3,5 mm. J'ai mis un petit réducteur en bout percer à 1,5 pour mieux centrer le cordage. Est-ce bien nécessaire ?

 

            Finalement je ne motoriserai pas cet appareil. D'abord parce que pour faire 1 m de câble je n'ai mis que 20 minutes. Ensuite parce que, au moment où j'arrête pour passer la partie faite sur la bobine, les derniers tours se défont. Je dois revenir en arrière sur 4 ou 5 tours et je repars à la vitesse que je veux.

 

            La petite tringle de laiton que vous apercevez sous le fil me sert d'aiguille. En effet les fils sont fins et ne peuvent passez seuls les axes de plusieurs centimètres. Il s'agit d'un bout de laiton rond que j'ai martelé pour faire un méplat, que j'ai ensuite percé. Il suffit de passer le fil dans le chat de cette aiguille, traverser les axes, et récupérer le fil.

 

            Bon, et bien je vais pouvoir estroper mes poulies. Je suis très loin d'en être aux haubans.

 

 

 

Machine à fourrer
© 2018