Accueil
Journal de la chaloupe armée
Brick Le CYGNE
LA RENOMMEE
Outillage
Sites Amis
Fabrication des caronades
vidéos marines

 

  • XIII - Les vaigrages et planchers

                           

                     Si nous suivons la monographie, il nous est indiqué de faire les deux petits planchers, avant et arrière, puis de faire les vaigres du milieu.

                  Pour des raisons de commodité, notamment pouvoir arquer sans gène les vaigres et pouvoir les poncer en bout, je préfère commencer par le vaigrage du milieu.

                 Cette opération n’est pas compliquée. Il y a cinq vaigres de chaque côté. Elles couvrent les varangues du 5ème couple avant au 4ème couple arrière.  D’une épaisseur de 1 mm elles sont moins hautes que la carlingue. Leurs largeurs nous sont données dans la monographie : 4 mm à l’avant, 5.8 mm au niveau du maître-couple et 5 mm à l’arrière.

                 L’espace de 0,8 mm entre les vaigres est constant sur toutes leurs longueurs. Pour cet espace il suffit de mettre de petites cales de 0.8 entre les vaigres.

                     Pensez toutefois que les planchers avant et arrière ont une sorte de contre marche qui empiétera sur les varangues 5 avant et 4 arrières. Ce qui veut dire que notre vaigrage doit s’arrêter un milieu de ces varangues.

                 En pratique, après avoir taillé chaque vaigre à la bonne dimension, je la mouille, j’enlève l’excès d’eau en l’essuyant et je la maintiens en place  5 minutes, le temps qu’elle sèche. Cela suffit à la mettre en forme. Pour cette opération, inutile de mettre les cales.

              Normalement, si vous avez bien respecté la longueur des varangues, et que les vaigres sont bien dimensionnées en largeur, une fois l’opération terminée, les varangues doivent toutes dépasser régulièrement de 3 ou 4 mm. Il faut arrondir leurs bouts.

                 La carlingue doit être cloutée. Il en va de même pour les vaigres, sauf les deux qui sont proches de la carlingue, car elles sont amovibles. C’est la raison pour laquelle il y aura des petits taquets en bois que nous ferons ultérieurement.

                 Le cloutage se fait une varangue sur deux. Afin de ne pas répéter l’erreur que j’ai faite sur les virures du bordage, j’ai alterné le cloutage sur la même virure, un coup d’un côté un coup de l’autre.

                 Voilà le vaigrage terminé. Sur cette photo, l’intérieur a été teinté et partiellement poncé.

                                                        102 – vaigrage posé, l’intérieur est teinté 

                Nous allons vérifier que nous avons respecté la symétrie. Pour ce faire, avec le compas, nous allons contrôler que la distance du vaigrage au haut de la préceinte est symétrique des deux côtés, au niveau de l’avant des vaigres, de l’arrière et du maître-couple.         

       

                                                 103 – vérifications avec le plan

                Comme les mesures correspondent, nous pourrons maintenant prendre comme repère, le haut de la préceinte pour le reste des installations, sans problème.

                Nous préparerons l’emplanture du mât et les petits taquets qui retiennent les deux vaigres de chaque côté de la carlingue. Nous les poserons plus tard.

                Maintenant, nous allons nous occuper des planchers en commençant par celui de l’arrière.

               Comme il est indiqué dans la monographie, nous mettrons le devant du plancher et le support  de l’arrière, ensuite nous placerons les supports intermédiaires en fonctions des précédents.

             Il est impératif que le plancher, donc les supports soient bien horizontaux. Nous allons donc vérifier que la chaloupe elle-même est bien horizontale sur son chantier, il ne nous restera plus qu’à mettre les planchers horizontaux.

                                                 104 – la chaloupe est horizontale

                                           105 – le support avant est horizontal

                Pour faire les vérifications, j’ai utilisé un petit niveau de surface.

               Nous voyons que le support avant est monté. En fait il y a deux planches verticales qui sont collées sur le support qui est un carrelet de 2,3 mm par 2,3 mm. En fait j’ai utilisé les restes de baguettes qui m’ont servi à faire les alonges. Les supports sont biseautés pour suivre le profil de l’alonge sur laquelle ils sont collés.

              Dans les photos qui suivent, j’ai monté le support arrière, et provisoirement, pour placer les supports intermédiaires, j’ai mis des chutes de baguettes, ainsi j’ai la certitude que mes supports sont bien alignés.

                                                          106 – pose des supports

        

                                107 - Pose des supports 

                                           Dans l’image suit nous avons décollé les deux supports provisoires, en revanche nous avons placé des supports verticaux qui ne sont pas sur le plan. Dans la réalité, ils ne devaient pas exister. Mais dans la réalité les supports de plancher horizontaux ne font pas 2 mm non plus. Comme pour mettre le plancher, il va falloir appuyer, je pense que nos supports horizontaux seuls ne résisteraient pas. Donc j’ai placé des renforts posés sur la quille.

                                   108 – supports de plancher en place

                La pose du plancher avec des lattes de 1 mm d’épaisseur ne pose pas de problème. Attention, ce plancher a des petites oreilles, le contour n’est pas régulier. Si je ne le fais pas, mes placards seront dans le vide. Pour ma part, il est un peu plus large que sur le plan pour éviter les surprises. Je perce et pose les clous en alternance, un en haut, l'autre en bas et ainsi de suite.   

                                        109 – pose et cloutage du plancher

                Nous allons nous occuper du petit plancher avant.

                Comme nous avons vu que nous pouvons nous fier à la hauteur de la préceinte nous allons reporter la hauteur de ce petit plancher avant.

                Sur la planche n° 4 en haut, nous avons le profil au niveau du couple 5 avant. Nous allons utiliser ce plan pour reporter la hauteur de notre plancher.

                J’écris ces lignes alors que j’ai déjà posé les traversins, et je me suis aperçu que j’avais oublié de faire le vaigrage sur l’intérieur du tableau arrière. C’est maintenant que j’aurais dû le faire.

                Donc faites maintenant ce vaigrage, n’attendez pas comme moi (voir photo n° 161). On en reparlera lorsque nous en serons au placard de l’arrière.

            Attention, le haut de nos alonges ne correspond pas au haut de la chaloupe, il y aura un rajout

                       110 - report de la hauteur du plancher

                                 plan G. Delacroix

                                           111 - report de la hauteur du plancher                         

                                                          plan G. Delacroix

                   Il est également possible de vérifier la largeur de ce plancher et de voir si cela correspond.

                    - Soit en se servant du plan vertical précédent,
                    - soit en prenant celui qui est horizontal. Les deux façons doivent correspondre.

112 – 2ème vérification pour la hauteur du plancher avant                                             

                                 plan G. Delacroix

                Ne pas oublier de mettre une nouvelle contre étrave sur laquelle les virures intérieures viendront buter, elle peut être moulurée sur les côtés.

                La pose des supports ainsi que la petite cloison avant ne posent  pas de problème.

                Il est visible sur la photo 113 que le ponçage sur l’avant n’est pas terminé.

        113 – pose des supports avant et de la petite cloison

                    Pour faire le plancher, nous allons procéder différemment de celui de l’arrière, car il est tout petit, d’une part, difficilement accessible d’autre part. J’ai opté pour faire sur papier le plan de ce plancher, de coller les planches sur une surface plane. Ensuite, il suffit de reporter le contour de notre plan sur ce plancher en respectant la symétrie, et de découper. Quelques coups de lime pour biseauter les côtés, et le tour est joué. On colle et c’est fini.

                    L’explication en photos

                                   114 -  prise du plan

                                    115 - confection du plancher par 6 planches

                           116 -  la contre-étrave et le plancher

                    Il nous faut maintenant mettre le vaigrage intérieur. Pour la première vaigre, il faut faire un gabarit, car elle est particulière.

                                   117  – gabarit et façonnage de la première vaigre - 1

                                   118 – gabarit et façonnage de la première vaigre - 2

                J’ai remis une autre vaigre complète avant de faire la répartition, c’est un choix qui, avec le recule, ne paraît pas judicieux, ma première vaigre est un peu large.

 119  - recherche de la hauteur supérieure du vaigrage intérieur

                           plan G. Delacroix

      120 - recherche de la hauteur supérieure du vaigrage intérieur

                Comme nous avions vu que nous pouvions nous fier à la hauteur supérieure de la préceinte nous continuerons sur ce repère pour toutes nos dimensions. 

                Bien sûr nous reportons cette mesure sur toutes les alonges.

                Donc après ces deux vaigres nous faisons la répartition comme pour le bordage extérieur. 

                Mais auparavant, il nous faut délimiter la hauteur supérieure de la vaigre la plus haute qui correspond à la partie basse de la serre-bauquière. Celle-ci soutiendra les bancs. Nous reporterons ce repère sur toutes les alonges qui recevront le vaigrage, tant à bâbord qu’à tribord.

                                              121 – prise de la mesure

                                                      122 – Division de l’espace en 5

                 Nous allons reporter cette division sur toutes les alonges concernées.


  123 – report de cette répartition sur toutes les alonges concernées.


                 On effectue le vaigrage en profilant chaque vaigre comme pour le bordage. Voir les photos 82 à 86.

                 Comme pour le bordage on percera pour mettre les clous en face des alonges.

 

                                    124 – le vaigrage et les clous sont posés

Haut de page                    Sommaire du Journal                      Accueil         .

                                                      Chapitre suivant

XIII - Les vaigrages et planchers
© 2018